Le 5 ème escadron du 501 ème 503 ème régiment de chars de combat

Créé en septembre 1997, le 5 ème escadron est l'unité d'intervention de réserve du 501 ème 503 ème régiment de chars de combat de Mourmelon le Grand (Marne). Ce régiment est celui qui a expérimenté le chars Leclerc et le premier a en être intégralement doté.

 

Formé essentiellement à partir de cadres provenant des régiments de réserve dissous, il accueille aujourd'hui des personnels aux provenances plus diverses (anciens militaires d'active ou jeunes issus des JAPD). Les FMIR 2003 et 2004 ont ainsi pu permettre l'accueil de 34 personnes sans aucune expérience militaire préalable.

Zone de Texte:

Son matériel et son armement sont ceux celui d'une UIR (TRM2000, P4, GBC FAMAS FRF2 ANF1). Il dispose depuis début 2004 d'un bâtiment.

Lors des entraînements, les échanges fréquents avec les onze escadrons d'active du régiment permettent de perfectionner les connaissances mais aussi de mettre en pratique de nombreux savoir-faire. Parfaitement intégré au régiment, ses personnels ont déjà travaillé à de nombreuses reprises avec les escadrons d'active dans le cadre des missions du régiment. Ce fut le cas pour le plan Vigipirate, Héphaitos mais aussi dans des projections au Kosovo, en Bosnie, en République de Côte d'Ivoire ou en février 2005 au Tchad.

Zone de Texte:

Aujourd'hui opérationnel, le 5 ème escadron aligne deux pelotons de combat et un peloton de commandement. Une nouvelle FMIR est prévue en 2005. L'année 2005 devrait voir une poursuite des capacités opérationnelles, des formations individuelles et collectives, et des échanges avec d'autres unités de réserve. Le 5 ème escadron est commandé depuis juillet 2001 par le Capitaine Eric Laurency.

CNE MARCILLE Officier Adjoint

L'insigne du 5

Zone de Texte:

L'Unité d'Intervention de Réserve du 501ème / 503ème Régiment de Chars de Combat reprend les traditions du 21ème B.C.C. Son insigne est celui d'origine, la croix de lorraine argentée rappelant les origines de son régiment de base (507ème de Metz), couvrant le heaume et les canons croisés de l'arme. Surmontant la devise « Je passe » un écu de trois chiffres sept.

SIGNES DISTINCTIFS DES CHARS DE COMBAT

 

  • Les « bombardes » = canons entrelacés et heaume (insigne de l'Artillerie Spéciale, premier nom donné aux unités de chars en 14/18)
  • Les boutons argent ornés des canons et du heaume
  • Le gilet d'arme « gris acier »
  • Zone de Texte:  Les marques d'unités :

as de pique 1 er Escadron
as de cur 2 e Escadron
as de carreau 3 e Escadron
as de trèfle 4 e Escadron

  • Appellations : chars de combat chasseur

Pour plus de renseignements :

http://uir501503rcc.free.fr