Séance du 19/20 Avril

Pour ce deuxième week-end d’activité du printemps le beau temps est au rendez-vous pour 2 journées d’intense d’activité. Pour la 6ème compagnie le samedi matin débute par une petite cérémonie sur la place d’armes, sous les ordres du commandant en second, au profit d’anciens du génie. A l’issu de cette prestation la compagnie ira s’oxygéner dans les bois alentours afin de parfaire son instruction terrain. Du côté de la 5ème compagnie 2 chantiers sont en cours ce week-end, la réalisation d’une plate-forme près de l’ancienne « 22 », pour les sections travaux et l’entretien de voies de garage pour les sections VF. Le chantier de la plate forme est l’occasion d’utiliser les scies homélites, matériels utilisés pour la 1ère fois, par la cie, lors de la tempête de 1999. Equipés des effets de sécurité les sapeurs s’acharnent à tronçonner et débiter les arbres qui, au cours des années, avaient envahis cette zone du quartier des Matelots. Le groupe maintenance de son côté s’assure que le matériel est en bon état afin que le chantier puisse progresser normalement. Sur le terrain débarrassé de ses végétaux un engin s’active en vue de l’égaliser. Un peu plus loin une pelle est en action pour recouvrir une buse venant d’être mise en place en parallèle de la voie ferrée, travaux préparatoire dans le but de la réalisation d’un passage à niveau qui permettra de desservir la nouvelle zone depuis la piste circulaire. Les sections VF quand à elles, armées de fourches, de règle d’écartement, de tirefoneuse et autres matériels s’activent à l’entretien de voies de garage, lesquelles d’ici quelques mois serviront à accueillir les trains qui déverseront sur les quais du régiment les véhicules défilant le 14 juillet.

Cliquez pour agrandir les images


Tous les sapeurs de la 5 ne s’activent pas sur les chantiers, pour quelques uns d’entre eux il s’agit de préparer le CTE engin. Aujourd’hui c’est sous un hangar que les stagiaires sont installés pour des cours théoriques. Enfin les élèves de la FMIR, après deux week-ends de formation, sont présents au quartier pour 9 jours d’instruction intensive. En ce premier jour de période bloquée nos jeunes initiaux, au nombre d’une trentaine, s’initient au démontage et remontage du Famas, ce qui n’a pas l’air d’être évident pour tout le monde, et apprennent les différentes positions du tireurs. A l’issu de cette semaine qui sera riche en activité, avec entre autres des marches, bivouacs, déplacements de jours et de nuits, tirs, les jeunes sapeurs se verront affectés en compagnies dans lesquelles ils poursuivront leurs formations.